Friday, August 26, 2016

a bigger splash


Dobri Delev

Artemus Dolgin

Paulo Wilker

Jose Ferrer Santillan (U. Oehmen photo)


Wednesday, August 24, 2016

story: Nico au canal (part 7)




Nico au canal (suite de la 6e partie)


Putain que c'est bon d'avoir sa queue comme ça dans la bouche d'un beau mec ! 

Nico n'avait pas souvenir d'avoir été aussi bien sucé depuis longtemps... Le manque sans doute... Le culto lui avait donné son cul sans manières et cela avait été incroyable. Un vrai cadeau pour Nico qui n'avait jamais baisé un corps pareil. Mais finalement, il ne s'était pas intéressé à lui. Nico réalisait qu'il avait été une sorte de gode... Un peu mieux peut être, mais surtout un moyen facile pour le culto de se donner du plaisir. 

Alors que là... Rien à voir ! La façon dont Greg enveloppait sa queue avec sa bouche, comme ses mains le caressaient en le branlant, comme il s'appliquait à bien l'avaler à fond comme s'il ne voulait pas rater un bout de sa bite... c'était super bon ! Comme un amant la première fois. 
Et puis cette super gueule aussi. Un peu en plastique, à l'américaine, c'est vrai... Avec ses cheveux qui ne bougeaient pas d'un pouce malgré les va et viens. 
Mais des yeux clairs sous des sourcils sombres, ça faisait toujours un truc à Nico ! Bon, d'accord, il ne les voyait pas trop là, les yeux ! Mais il se souvenait déjà de leur premier regard tout à l'heure sur le pont. Il l'avait pris pour un regard de petit hystérique alors. Mais en fait, c'était peut-être juste le regard d'un mec contrarié. Ou d'un mec en manque. D'un mec contrarié d'être en manque ? Manifestement, oui ! Il se dit qu'ils s'étaient bien trouvés finalement... Que là, il donnait du plaisir à un mec, simplement. Que lui aussi en prenait - beaucoup même alors que sa queue cognait au fond de la gorge de l'autre ! Et que ça serait bon de continuer comme ça. Que ça pourrait être le début d'une histoire. Ils avaient le même âge a priori, sportifs tous les deux, bien foutus sans être exactement pareils... Il aimait bien son style simple et clean... Il semblait sain, facile à vivre... 

Un truc qui tombe dans le canal un peu plus bas et Nico rouvre les yeux : la nuit, des mecs bourrés pas loin, le dessous d'un pont crade, l'odeur de pisse, une poubelle éventrée. 
Tout ça le ramène à la réalité. Celle de deux mecs qui ne se connaissent pas qui baisent en vitesse sous un pont parce qu'ils ne peuvent pas se retenir. Parce qu'ils en ont tout le temps envie. Parce que le cul mène leurs vies. Parce qu'ils adorent ça. Parce que c'est facile. Parce que ça n'engage à rien. Parce que cracher son jus est un bonheur tellement simple. Parce que baiser est tellement plus facile que d'être amoureux ! 

En un instant, Greg devient quelqu'un d'autre pour Nico. C'est juste le mec qui le suce maintenant et qui, comme tous les suceurs, n'attend que de se faire prendre après.

A suivre...

Saturday, July 23, 2016

summer is coming

Philippe LeBlond (M. Ovando photo)


Josh Ohl

François Sagat



Adam Ramzi and Seven Dixon

Adam Fletcher Bruno Rodriguez and Dmitry

Marlon Teixeira, Anthony Baldwin, and David Filipiak (J. Tsui and SYHassegawa photo)



(J. Baldauf photo)

story: Nico au canal (part 6)



Nico au canal (suite de la 5e partie)

"Oh putain, comme c'est bon !" se disait Nico alors que Greg avalait sa queue. Sa bouche était douce et chaude, sa langue forte et experte arrivait à le branler et à le caresser en même temps... 
En fait, ça faisait une éternité que Nico ne s'était pas fait sucer... Le culto n'avait même pas calculer sa queue avant de sa la prendre dans le cul... 
Avec sa petite gueule d'ange américain bien coiffé, le Greg était un pro. Il s'appliquait, prenait bien en bouche les 20cm de Nico dans un mouvement régulier, sans bruit de bave ni rien. Il avalait, revenait au gland tout en le branlant d'une main ferme. Dans sa bouche, sa langue s'activait autour du gland et de la tige de Nico, l'enveloppant, la léchant, la branlant... 

Nico admirait les cheveux bien rangés de Greg, ses épaules larges moulées dans le tee-shirt qui avançaient et reculaient régulièrement, découvrant à chaque fois le cul de Greg dans son pantalon serré. 
Comme pour en profiter encore mieux, il plaqua avec précaution ses mains sur la tête de Greg pour le maintenir empalé sur sa queue quelques instants. Le mec se cambra encore plus et son joli cul jaillit encore plus, laissant entrapercevoir la ceinture de son sous-vêtement. Nico adora cette vue et le maintint comme ça plusieurs secondes. Greg s'étouffa un peu et leva vers lui des yeux humides. 

Nico se retira et s'agenouilla devant Greg pour l'embrasser encore. Il goûta sa salive qui avait l'odeur âcre de sa queue. De ses doigts, il effaça les larmes qui pointaient sous les yeux de Greg. Puis, il mit ses mains sur ses épaules et lui fit signe de se relever. 
 Sous la toile de son pantalon, la bite de Greg faisait une bosse énorme ! Nico passa sa main à plat dessus, la sentit vivre à travers les couches de coton. Elle réclamait de sortir, de se développer... Mais Nico admirait. 
Il plaquait ses mains autour du paquet, tendait au maximum la toile pour bien faire jaillir le relief de la bite de Greg. Il le fit tourner un peu sur le côté pour admirer le profil insolent de ce paquet gigantesque. Greg gémissait discrètement et se passait les mains sur les pecs, se pinçant les tétons à travers le tee-shirt. 
Nico finit par déboutonner le pantalon et écarter les pans juste assez pour faire jaillir la boule de Greg, énorme comme un pamplemousse. Le slip blanc immaculé était tendu au maximum. La ceinture se détachait légèrement de son ventre et des interstices noirs apparaissaient en haut des cuisses... Du bout de sa langue, Nico parcouru toute la surface du paquet de Greg, tous les contours, toutes les coutures. La queue de Greg réagissait à chaque passage sur sa tige, et Nico la sentait gonfler à chaque fois. Il s'emplissait de l'odeur de mec et de propre. Il finit par porter sa bouche sur le gland de Greg qu'il prit entre ses lèvres et massa du bout de sa langue. 
 Le mec gémit encore un peu plus fort...ce qui redoubla la trique de Nico qui n'avait pas besoin de se branler pour être raide comme un fou.


Friday, July 15, 2016

glittering bulge

François Sagat


Juan Morel

Kai Greene



Richard Jackson

Fehd Karouani

Eric DeChavez


Samuel Vieira

Saturday, July 9, 2016

just a towel



James Huntsman

Jerdani Kraja

Chase Savoie

Johnny Doull

Brett Mycles


Brandon Wesley

Nathan Michaels


Dave Nathan

Thursday, July 7, 2016

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...